AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne peux pas aller plus vite que la musique | Amadeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

••••••••••••••••
Hey mais c'est
Luke K. Evans
Yeah ❤
••••••••••••••••

Copyright : Angel
Localisation : Derrière toi, surement.


YOU && ONLY YOU
ORIENTATION SEXUELLE: Bisexuel
RELATIONSHIPS:
YOUR SECRETS:
MessageSujet: Je ne peux pas aller plus vite que la musique | Amadeo   Mer 2 Fév - 19:14

    Le réveil sonne, 6h30. J'ouvre un oeil, puis un autre et me cache sous les draps, me rendant compte que finalement, il fait froid. Je pousse un gros grognement, pas content. Quoi ? déjà ? J'ai a peine dormi ..bon, ok j'ai qu'a rentrer tot au lieu de faire la fete. Je soupire longuement, enlevant la couette et m'étirant puis je tourne la tete vers Malachey qui dort encore. Je me lève, me grattant un peu la tete puis je file voir son emploi du temps, si je le laisse dormir encore ou pas et effectivement il commence une heure plus tard. J'hausse les épaules puis je lui met le réveil avant de prendre des affaires, mon sac, mon téléphone, mon Ipod avec mes écouteurs, mes clopes bref tout ce dont j'ai besoin. Je pose ce dont je n'ai pas besoin pour aller sous la douche puis je passe au moins une demi heure dans la salle de bain.

    7h30, je met mon casque sur la tete, allumant mon Ipod mettant The Who, chantonnant un peu puis je sors de la maison, fermant délicatement la porte puis je regarde de droite à gauche et je me met en route vers l'université. Je reporte une clope à mes lèvres tirant lentement dessus et je soupire de bien etre. De ma clope ? J'en ai besoin le matin, sinon ..sinon je pète un boulon. Je me lève pour ..une heure de musique, gé-ni-ale ! Je vais plutot écouter MA musique, plutot que ces cours ennuyant. J'entre dans le bus qui est pile là , ouf pas besoin d'attendre. J'écrase ma clope puis entre et reste debout, voyant le monde un peu désesperer qu'il y ait pas du verglas . Je descends une fois le bus arriver puis je glisse mes mains dans mes poches, restant au moins cinq bonnes minutes devant l'université sans broncher puis je me rends compte que ..Je suis à la bourre. Quoi ? Comment j'ai fais ? Je suis rester finalement cinq minutes en trop. Je vais vraiment finir par venir vers cinq heures du matin comme sa je suis sur d'etre en avance. Je m'avance puis pousse la porte et je monte directement à la salle puis je vois la porte ouverte et hausse les épaules, frappant simplement dessus.

    -'Scusez de mon f*cking retard m'sieur.

    Je rejoint ensuite la place, libre, devant. Chouuueette ..pourquoi moi ? Je pose mon sac sur le sol puis j'éteins mon Ipod, ayant oublier de l'éteindre puis je retire mon casque et le met dans mon sac avant de demander un stylo à la fille juste derrière moi puis la remercie. Je m'affale limite sur ma chaise, observant tous les autres nases entrain de suivre le cour.
Revenir en haut Aller en bas

SHATTERED BY BROKEN DREAMS inc.

avatar

••••••••••••••••
Hey mais c'est
Amadeo Hawkins
Yeah ❤
••••••••••••••••

Copyright : shatters
Localisation : Buried Alive.


YOU && ONLY YOU
ORIENTATION SEXUELLE: Bisexuel
RELATIONSHIPS:
YOUR SECRETS:
MessageSujet: Re: Je ne peux pas aller plus vite que la musique | Amadeo   Jeu 10 Fév - 2:17


L.K. Evans & A. Hawkins


Come as you are, as you were, as I want you to be. As a friend, as a friend, as an old enemy. Take your time, hurry up ; the choice is yours, don't be late. Take a rest, as a friend, as an old memoria. Come as you are - Nirvana
Spoiler:
 
Mes journées, je les commence toujours facilement. Les cours du matin sont ceux que je préfère car c'est le moment où j'ai le plus d'énergie et où je trouve le temps moins long. Je me lève, me prépare et jète un coup d'œil à mon emploi du temps. C'est la première fois que j'ai cette classe-là. Ah oui, c'est vrai que l'autre professeur de musique a démissionné et que je les récupère toutes. Il faut dire qu'à côté de moi, le pauvre se sentait un peu minable niveau connaissances. C'est sûr qu'avec cinq siècles d'existence, on en sait forcément plus qu'un pauvre homme d'une soixantaine d'années à peine. Donc, tout ça pour dire que je n'ai jamais eu à m'occuper de ces ados là et que j'espère que tout se passera bien. Il me semble, en tout cas, que je suis bien moins hargneux et frustré que leur ex-professeur.

J'entre dans la salle de classe et écris le titre du cours d'aujourd'hui Le mouvement Grunge ( années 80-90 ) en me disant que ça les changera un peu des leçons du fan de flûte et d'harmonica avec sa musique classique sortie d'on en sait trop où. Je n'ai rien contre la musique classique, mais il faut savoir varier un peu sinon ça lasse les jeunes.
Les élèves entrent en classe, je repère quelques absents à l'oeil, comme ça. Je ne fais jamais l'appel. Je pars du principe que celui qu'il vient, il vient et celui qui ne veut pas, bah... Il a qu'à rester chez lui. Je les vois assez surpris de me voir là, moi. Je leur explique donc la situation brièvement et me présente en quelques mots ; aucune utilité à leur raconter ma vie. Ils s'en fichent après tout. La porte était encore ouverte, il faut dire que je ne la ferme qu'en cas d'utilisation d'instruments. J'étais assis sur mon bureau en train de parler, justement, du sujet du cour d'aujourd'hui. Grâce à mon aura de vampire, j'ai assez de facilité pour ce qui est de capter l'attention. Au bout de quelques minutes à peine, un jeune homme entra dans la pièce.

▬ 'Scusez de mon f*cking retard m'sieur. lâcha t-il.

Pourquoi est-ce que aujourd'hui, les gamins bousillent notre langue ainsi ? Ils raccourcicent les mots et sont vulgaires. " Fucking ", ça ne se disait jamais il y a de cela quelques années... Ou siècles. Enfin, c'est ce qu'aurait tenu comme discours notre très cher professeur de littérature qui est assez rattachée à sa langue. Et moi ? Moi je me laisse aller à la vie, je la prends comme elle vient ! Bizarrement, ce qui aurait énervé n'importe quel professeur, moi ça m'amuse au fond ! D'ailleurs, j'ai ce léger sourire qui ne quitte pas mes lèvres. Je le regarde s'installer, puis je réplique :

▬ Quand vous aurez fini de vous croire à " f*cking " Chicago, vous pourrez peut être me dire ce que vous savez sur le mouvement Grunge. Pour autant que cela vous parle, monsieur... Evans si je ne me trompe.

Comment je connais son nom ? Je connais, c'est tout. En lui parlant, je n'ai bien sûr pas pris de ton sec ni moqueur. Mon but n'est pas de " casser " mes élèves, je ne m'amuse pas à ça. Je le regarde tout simplement, intéressé de savoir s'il en connait un peu sur ce sujet ou non.

_________________
    Pour leurrer le monde,
    Ressemble au monde.
    Ressemble à l'innocente fleur,
    Mais sois le serpent qu'elle cache.
Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne peux pas aller plus vite que la musique | Amadeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAMPTON COURT ™ :: « LONDON'S UNIVERSITY » :: Bâtiment B :: Salles de classes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit